vous pourrez retrouver le début de ce long récit sur le message posté le 29/05/2005  : "écrire pour témoigner

Déjà Septembre,

J'ai écrit pour toi, avec toi, Nad.
Je t'aime tant, princesse.
La vie est belle pour nous, la vie est belle en nous ! Nous partageons, effectivement, un trésor sacré aujourd'hui.
Et puis laissons les incrédules, les détracteurs, nous regarder du coin de l'oeil : nous sommes d'un autre monde, des fous qui sait ?

Peut-être : Mais, pourtant, nous avons les pieds bien sur terre, et nos têtes sur les épaules !
Désormais, nos cœurs sont unis dans une étoile et cela nous appartient.
Nous n'avons pas choisi,  parmi nos longues lectures,  entre Jésus, Yahvé, Vishnu ou Bouddha, entre la Bible, le Coran, ou…
Tous les chemins mènent à la lumière quand les pèlerins la cherchent, et ne cherchent qu'elle, pour  y entrer discrètement.

Cette quête est tout sauf tapageuse, elle ne peut pas être hurleuse et agressive, rugissante et belliqueuse, elle est mystérieuse, intime  et solitaire .
Voilà, nous avons admis que la sagesse, la nôtre, était de laisser de côté la morale, les dogmes, les commandements ou les jugements des hommes, et nous refusons la souffrance qu'ils ajoutent souvent à notre condition humaine par des préceptes sans fondement ou hypocrites.
Nous avons décidé de passer outre aux remarques désagréables, décidé d'ignorer les regards indiscrets, ou accusateurs, les propos stupides ou malveillants, la bêtise par ignorance.
Nous avons décidé de vivre en harmonie avec nous-mêmes et non avec des doctrines qui sortent d'esprits étriqués et peu avertis, parfois.
Nous avons réglé nos comptes avec notre histoire, nous ne craignons plus de critiques ici bas, au contraire, nous les entendrons pour ce qu'elles valent.
Notre morale à nous porte un nom : Amour.
Nous avons le sourire souvent, et ça dérange quelques âmes bien nées, peu importe.
Nous sommes guidés et marchons dans la joie.
Notre joie nous appartient.

Nous ne sommes pas dangereux, c’est évident.
Nous avons décidé de nous hisser au-dessus des hommes pour porter cet Amour-là, et c'est nous qui avons raison.

Nous avons déjà longuement marché, pour cela…..

textes annexés :

Il y a un temps pour tout, il y a un moment pour chaque chose sous les cieux :
Il y a un temps pour naître, et un temps pour mourir ;
Un temps pour planter, et un temps pour arracher le plant ;
Un temps pour tuer, et un temps pour guérir ;
Un temps pour démolir, et un temps pour bâtir ;
Un temps pour pleurer, et un temps pour rire ;
Un temps pour gémir, et un temps pour danser ;
Un temps pour jeter des pierres, et un temps pour les ramasser ;
Un temps pour embrasser, et un temps pour s'abstenir ;
Un temps pour chercher, et un temps pour perdre ;
Un temps pour garder, et un temps pour jeter ;
Un temps pour déchirer, et un temps pour recoudre ;
Un temps pour se taire, et un temps pour parler ;
Un temps pour aimer, et un temps pour haïr ;
Un temps pour la guerre, et un temps pour la paix.

La Bible.     Ecclésiaste 3