vous pourrez retrouver le début de ce long récit sur le message posté le 29/05/2005  : "écrire pour témoigner

2000 :  autres textes annexés

1.  Par le soleil de la matinée,
2.  Par la nuit quand ses ténèbres s'épaississent
3.  Ton Seigneur ne t'a point oublié, et il ne t'a pas pris en haine.
4.  La vie future vaut mieux pour toi que la vie présente.
5.  Dieu t'accordera des biens et te satisfera.
6. N'étais-tu pas orphelin, et ne t'a-t-il pas accueilli ?
7. Il t'a trouvé égaré et il t'a guidé.
8. Il t'a trouvé pauvre, et il t'a enrichi.
9. N'use point de violence envers l'orphelin.
10.  Garde-toi de repousser le mendiant.
11.  Raconte plutôt les bienfaits de ton Seigneur

LE CORAN.          SOURATE XCIII.
                                                 Traduction: Kasimirski

1.  N'avons-nous pas ouvert ton cœur
2.  Et allégé ton fardeau,
3.  Qui accablait tes épaules ?
4.  N'avons-nous pas élevé haut ton nom ?
5.  A côté du bonheur est l'adversité ;
6.  A côté de l'infortune est le bonheur.
7.  Quand tu auras achevé l'œuvre, travaille pour Dieu,
8.  Et recherche-le avec ferveur.

LE CORAN.        SOURATE XCIV.
                                                  Traduction: Kasimirski

Le Bienheureux Seigneur dit :

1. Fils de Prthâ, apprends comment, la pensée attachée à moi, pratiquant la discipline unitive, prenant en moi ton refuge, tu me connaîtras sans incertitude et intégralement.
2. Je m'en vais te dire, sans rien omettre, (ce qu'est) cette connaissance et l'intuition spirituelle(à laquelle elle conduit). Quand tu la connaîtras, plus rien en ce monde ne te restera à connaître.
3. Parmi des milliers d'hommes, quelqu'un s'efforce vers la perfection et parmi les chercheurs parvenus à l'accomplissement du Soi, il (n'en) est (qu')un à me connaître réellement.
4. Terre, eau, feu, air, ether, fonction mentale, intellectuelle et personnalisante, ainsi en huit modalités, se divise ma nature.
5. Ce n'est (là) que (ma nature) inférieure. Mais sache qu'il en est autre, ma nature supérieure; elle constitue l'ordre des âmes individuelles vivantes par lesquelles ce monde est soutenu, ô guerrier aux grands bras.
6. Considère que tous les êtres ont cette double nature comme matrice. Je suis l'origine mais aussi la dissolution de l'univers tout entier.
9. Il n'est rien d'autre qui me soit supérieur, Dhanamjaya; en moi tout ce monde est enfilé comme un rang de perles sur un fil.
8.9. O fils de Kunti, dans l'eau je suis la saveur; je suis l'éclat dans la lune et le soleil, la syllabe AUM dans tous les Veda, les sons dans l'ether, la virilité chez les hommes, le parfum dans la terre, la splendeur ardente dans le feu. Vie dans tous les êtres, je la suis; et je suis l'austérité chez les ascètes.
10. Connais-moi, fils de Prthâ comme la semence éternelle de tous les êtres. Je suis le jugement chez qui est capable de juger, la vaillance des vaillants….

HINDOUISME  - LA BHAGAVAD GITA - CHANT VII
   Traduction du sanscrit: Jean- Michel Peterfalvi