Epilogue

Toute ressemblance avec des personnages… N’aurait rien de surprenant. Ne sommes nous pas, tous, sur cette planète, des pélerins d’étoiles en quête de leur chemin ?
Et ainsi, nos routes se croisent, se mêlent, se confondent puis s’écartent.

Ce conte, comme tous les contes, se termine très bien. Mais, contrairement au cliché traditionnel, le prince et la princesse ne se marient pas à la fin !
Ils s'aimeront toujours, éternellement, dans leur étoile, qu'ils sont seuls à connaître…loin du tumulte et de l’agitation.

Dépassons donc les frontières imposées par nos étroites intelligences et laissons-nous porter par ce mystère qui nous habite, la quête de cette étoile qui n'aurait pas de nom, à moins que son universalité…

Telle serait donc la Grande Histoire, n'importe où dans ce monde : marcher, chercher l' Etoile, pour vivre heureux enfin, en harmonie avec  les créatures qui nous entourent, en attendant  la  Mort.

A l'heure où je termine ce livre, la violence est toujours en vedette, et des hommes  utilisent encore leurs pouvoirs pour décider de la vie et de la mort de nos semblables ; ces hommes se moquent bien des étoiles, en invoquant leurs Dieux, et des pélerins s ‘effondrent sous des bombes, quand d’autres naissent dans la lumière. Et la vie suit son cours.

Pourtant, un autre monde se prépare, tranquillement, que ces hommes guerriers ne peuvent maîtriser… Celui des silencieux paisibles, qui ont trouvé la route de l’Etoile et qui sont en marche …
Un jour, peut-être, ces marcheurs débonnaires seront les plus nombreux, rêvons….